GLOB
Montagne, Informatique & Pensées...

Back to colors

publié le 02/04/2014
It took me (or more precisely my server) 2 full days to analyse 40 000 images (hiking photos) to extract the main colors and place them in the database. After so much work, I decided to do a little research for PHP color extracting libraries. I found three of them :

  1. Mine (ColorFinderPHP) (Did not have to search too long...)
  2. Color Extractor (License MIT)
  3. Colors of Image (License to be determined...)
Let's be objective and benchmark them all.

The benchmarking conditions

I set up a series of 16 small photos (120x90) from my server and decided to extract the main colors of these. Three aspects have been analysed :

  1. Ease of use and documentation
  2. Accuracy
  3. Efficiency
As for the rest, the code to test these libraries is so ugly that I will not include it here.

Ease of use

On this point, all three libraries are equal in their minimal (not to say limited) documentation. There may be additional features not listed but who knows...
Despite this, the code is easy enough to understand and what we want now is just a simple color analysis. In all cases, setting up the tests required 5 minutes per libraries on my part, even accounting for small modifications to me made to improve the libraries.

Accuracy

A most fluctuating notion ... In my opinion, such libraries should return the prominent color of an image as seen by a human being of normal constitution. Just to give an example :


On this image, the code should return two kinds of colors, the first being an nuance of green and the second a color between purple and pink.

Color Finder

 
 
 

Color Extractor

 
 
 

Colors of image

 
 


So Colors of image seems to lag behing on the accuracy aspect. In other cases, both Colors of image and Color Finder are wrong.
Concerning Color finder, the problems comes from the way it extracts the 3 colors, it requires the most used color based on hue then brightness then darkness. So if there are two bright colors that are prominent, then only one will be extracted.
Colors of image seems to make a good calculation but does not take into account the way humans see colors and so finds wrong results.

Efficiency

On this point, things are easier. Both Colors of image and Color Finder need almost 10 seconds to complete the extraction of colors from the 16 photos.
Color extraction, for his part, takes only 2.6 seconds to complete the same job.

And the winner is ...

Color extraction... The only drawback of this library is its relative lack of documentation. For all the other aspects, it is way in front of the others.
One of the features that are easily added to this library is the extraction of all colors with their relative weight in the image. It can be very usefull to compare two images that seem to contain the same colors.
php colors library

La dent du loup : Face Est

publié le 27/03/2014

!!! Attention, cet itinéraire n'est pas accessible les Mardi et Jeudi du fait des tirs de mines dans les carrières de Noyarey !!!

A la recherche d'un itinéraire de printemps avec un peu de dénivelé et beaucoup d'originalité ... Pas facile à trouver, les classiques ont déjà été pété et répété. Récent Nucerétain, je voyais depuis, la dent du Loup se profiler au loin. 

Pas de chemin, trace le tien

Au départ des carrières, l'arête Est est bien attirante, le départ semble très pentu mais après tout, on va vu pire. Ensuite le profil se calme et à partir du premier pylône, plus aucun soucis n'est visible sur la carte. Du sommet, nous avons prévu de passer par le plateau de Sornin puis de revenir sur Engins, Sassenage et enfin Noyarey.

Faire simple ou faire bien ?

Nous laissons ma fille chez la Nounou et miracle ! Le départ de la rando se trouve devant chez cette dernière, nous voila donc parti de grand matin pour les hauteurs. Celle-ci sont loin, nous sommes à 200 mètres d'altitude, et nous voulons rejoindre au moins la dent du Loup à 1400 mètres d'altitude.
La première partie est simple, montée de Noyarey jusqu'au lieu dit "Le cruy" juste au dessus des carrières. Là, le point de vue permet d'admirer les câbles électriques et l'attaque de la rando du jour. Nous décidons de faire simple et de prendre le vallon situé sous l'arête afin d'éviter les passages les plus aériens et de rejoindre l'arête dans un second temps.
Bien mal nous en a pris, le vallon est au départ tout à fait praticable mais se redresse progressivement et est vite à la fois pentu et patiné. L'ascension s'avérant difficile, nous décidons de remonter par une faille jusqu'à l'arête. La remontée s'effectue entre les arbres morts et ceux qui ne vont pas tarder à l'être mais finalement, nous rejoignons le faîte de l'arête sans trop d'encombre. La conclusion est sans appel, il faut prendre soit par le versant nord soit directement par l'arête en zigzaguant entre les falaises mais surtout : ne pas viser au plus facile !

Et pourtant c'est balisé


Une fois sur l'arête, nous sommes vers 750 mètres d'altitude, la montée est beaucoup plus simple, chaque barre rocheuse est évitable, par la droite ou la gauche. Surprise, l'itinéraire (on ne va quand même pas appeler ça un sentier) est balisé. Balisé mais pas très bien marqué... il y a bien quelques passages un peu pentus aux alentours de 1000 mètres d'altitude mais rien de bien gênant. La forêt n'est pas trop touffue et on trouve facilement son chemin (en restant au plus près de l'arête). Nous avons seulement croisé une laie et son marcassin : autant de peur pour eux que pour nous.

Un peu plus près de toi ... EDF


Entre 1000 et 1200 mètres d'altitude le rocher apparaît et la progression est plus erratique. On reste sur l'arête mais on mets un peu les mains et les arbres sont plus touffus et plus gênants. 
Vers 1250 mètres, on rejoint le premier pylône, peint en rouge et blanc... un vrai appel au rêve ! Pour qui a eu l'occasion de randonner sur les pentes Ouest au dessus de la vallée de l'Isère, c'est une vrai pub pour EDF et l'embellissement de la montagne.
Une fois le pylône passé, la progression se fait sans problème jusqu'au sommet.

Le retour


De la dent du Loup, sommet qui ne présente pas un grand intérêt avec encore des pylônes, on peut rejoindre le plateau de Sornin où nous avons pris un repos mérité. Nous avons pu observer l'état de nos jambes. La portion d'arête sous le premier pylône a laissé des traces.
Après un bon repas, nous sommes redescendu par le hameau de Sornin, puis le village d'Engins. Nous rejoingnons ensuite le sentier qui suit le cours du Furon pour rejoindre Sassenage. La suite ne présente pas un grand intérêt, moitié route moitié piste forestière pour rejoindre le dessus des carrières et enfin la voiture.

En conclusion

Un superbe itinéraire, peu voire pas fréquenté, la forêt est en assez bonne état et ne laisse pas trop de mauvais souvenirs. Les pylônes n'étant visibles que sur de cours passages, on garde une impression de nature. Le retour n'est pas des plus passionnants à partir d'Engins mais que ne ferais t'on pas pour avoir une boucle.
La prochaine fois, je prendrais l'arête dès le début voire même la face Nord au départ pour éviter les premières difficultés.
montagne découverte vercors hors-sentier

Chef ! Chef ! J'ai cassé la pelle ...

publié le 18/03/2014
Et bien appuie toi sur le camion !
C'est en principe la manœuvre qui a eu lieu à Bercy, dans ce lieu, Ô combien illustre qu'est le ministère des finances. D'après cet article, une direction du ministère des finances est passée de Microsoft Office à Libre Office et s'est retrouvé dans une telle situation que nos braves fonctionnaires n'ont eu d'autres revendications que de revenir à leur ancien outil.

Et alors ?

La réaction du libriste de base que j'ai subodoré derrière cet article est simple, les fonctionnaires dont il est question font de l'obstruction au changement et sont les complices de la grande et affreuse multinationale.

Pour ma part - et on aura du mal à me reprocher de ne pas supporter le logiciel libre - je dois tout de même avouer que Libre Office n'est pas encore au niveau de Microsoft Office dans l'utilisation qui est la mienne et qu'au delà des différences qui sont logiques entre deux logiciels différents, il reste encore un manque de "user friendlyness" sous Libre Office qui lui fait perdre de l'attractivité.

Le plus drôle

... au final, c'est de voir comment nos plus illustres administrations fonctionnent et gèrent un pays de 60 millions d'habitants, la 5ème puissance mondiale, avec l'aide de fichiers et de formules Excel ! Cela me choque déjà de voir des PME de 5 personnes gérer l'intégralité de leur stock sous Excel et ainsi gaspiller 50% de leur temps au moins dans des opérations qu'un ordinateur pourrait réaliser sans difficulté.

Il a un aspect rassurant dans cette histoire, il y aura toujours des emplois pour les informaticiens !!


Coup de gueule Informaitique administration

Just a piece of code

publié le 13/03/2014

Going down the path that leads to more useless stats for my friend's-and-personal photo server software, I wanted to extract the most prominent color of an image. Googling, I finally found Pieroxy Color Finder and decided to port the script for PHP.

It is now available on github. If you have any question or feed backs, you can contact me from there.

Have fun and remember there are never enough useless stats !

It is very Simple to use, just include the ColorExtract.php then, there are two ways to do it, you can either call :

$extractor = ColorExtractor::createFromURL([class of color extractor], [filename]);

Or create a color extractor directly from an existing GD image :
$extractor = new HueColorExtractor([gd image], [image size]);
Then call :
$color = $colorExtractor->extract();
There is a very simple example but that should be enough
PHP colors

Un peu de pub pour la famille

publié le 20/02/2014

Vous êtes tombés sur mon site mais vous étiez à la recherche d'un spécialiste des moteurs électriques ?

Après tout, tout le monde peut se tromper... je vous propose donc de découvrir le site de Sebastien Desharnais, spécialiste des moteurs électriques et accessoirement mon frère.

Accessoirement aussi, ce site a été crée sur la base du framework Jalmot et est en cours de finition.

Sebastien Desharnais Moteurs électriques CV

Pourquoi un blog ?

Il me fallait bien entrer dans la modernité, après tout, un développeur sans blog, c'est comme un trailer sans pipette ça fait pas sérieux.

Je ne suis pas sûr que ce blog fera sérieux mais, si lecteur il y a, ce sera à eux d'en décider.


Powered by Jalmot